REGARDE LE CIEL

 

 

Petit, regarde le ciel

Qui ce matin s'éveille

Début d'un jour nouveau

Qui hisse son drapeau.

C'est aussi l'aube de ta vie

Des horizons indéfinis

Tu marcheras sur ta route

Tu y trouveras sans doute

Des hommes dans la misère

La peur, le froid, la guerre.

Ceux qui fuient les bombes

Qui baissent les armes et tombent.

Tu verras la déchéance des âmes

Blessées par la haine et les drames.

Ceux que l'espoir a abandonnés

Parce que pas assez aimés.

 

Petit, regarde le ciel

Dans la nuit qui sommeille

Les étoiles en guirlandes

Brillent comme une offrande.

Tu choisis la plus belle

Ce sera la tienne, ton étincelle

Tu lui donneras ton nom

Qu'elle portera comme un blason.

Parmi des milliers tu la reconnaîtras

Elle sera ton guide où la vie te mènera.

 

Et si tu viens à perdre ton chemin

S'il te vient la peur des lendemains

Si l'amour pour un temps t'a quitté

Ou s'il a laissé ton cœur blessé

Attends le soir, les yeux levés au ciel

Prépare ton cœur à cet instant confidentiel.

Et quand les étoiles allumeront la nuit

Cherche la tienne, celle que tu as choisie

Regarde-la et dis-lui ta peine

Ce qui te brûle et qui t'enchaîne

Puise dans sa lumière

La force qui t'es nécessaire

Laisser aller ton cœur meurtri

Vers ce petit morceau de galaxie.

 

Puis ferme les yeux et écoute-la te dire

De ne surtout jamais t'enfuir

Ton chemin tu dois le suivre

Seule condition pour survivre.

Aller toujours plus loin

Vers de nouveaux matins

Et pour toi l'inaccessible

Deviendra possible.

 

[SOURCE : http://danse-avec-les-mots.over-blog.com/]